Tout savoir sur la micronutrition

La micronutrition est l’une des bases de la Naturopathie. En effet, elle vise à faire connaitre les nutriments, les phytonutriments et les micronutriments afin de conseiller aux mieux les patients et les accompagner sur la voie de la pleine santé. Ainsi, la micronutrition est très importante qu’il y a même des formations spéciales à ce sujet.

 

La micronutrition en général

 

La micronutrition est une approche de la nourriture médicalisée adaptée à chacun. Elle consiste en général à satisfaire tous les besoins en micronutriments de l’individu avec une alimentation diversifiée, agrégée à une complémentation personnalisée si nécessaire. Elle trouve ses racines dans les différentes recherchées que l’on a effectuées sur les rapports entre la prévention, l’alimentation et la santé. Il y a même une formation en micronutrition à distanceque tout professionnel et intéressé peuvent suivre. Ainsi, la micronutrition est une forme d’accompagnement médical. Il est alors conseillé de ne pas négliger les prescriptions du médecin et de tout spécialiste.

 

Les champs d’application de la micronutrition

 

Les champs d’application sont nombreux concernant la micronutrition. Elles agissent dans les troubles au niveau du fonctionnement digestif comme l’assimilation les aliments, les allergies, le confort et transit digestif, les intolérances, les problèmes de perméabilités intestinales. Elles entrent aussi dans la prévention du surpoids, le complément du traitement du surpoids ainsi que les complications cardio métabolliques. En outre, on les profite dans l’alimentation santé, c’est-à-dire, dans la façon d’adapter l’alimentation pour le bien-être quotidien et la santé à long terme.

Par ailleurs, la micronutrition travaille pour la lutte anti vieillissement rapide, et contre les maladies dégénératives.De plus, elle optimise les performances sportives, l’endurance et la tolérance à l’entrainement, ainsi que la récupération. Elles s’appliquent aussi dans la prévention des différentes maladies vasculaire, du syndrome métabolique. Enfin, la micronutrition s’apposent dans l’alimentation préventive des états de fragilités et de l’ostéoporose.