Rénovation maison en Ile de France : les erreurs à éviter

rénovation maison en Ile de France

Vous avez envie de vous lancer dans une aventure folle ? Celle de votre rénovation maison en Ile de France ? Aucun problème. Néanmoins, n’oubliez jamais qu’une rénovation réussie passe par une bonne préparation en amont. Pour vous aider, découvrez dans cet article les erreurs à éviter lors d’une rénovation maison en Ile de France.

Ne pas faire d’appel à un architecte

Ne pas faire appel à un architecte pour économiser dans le budget est une grosse erreur lorsqu’on souhaite entamer une rénovation maison en Ile de France. En effet, un architecte a plusieurs missions à accomplir telles que :

  • Faire le diagnostic initial de la maison (faiblesses, les travaux les plus urgents, forces…)
  • Etablir une vision globale de la rénovation afin que celle-ci corresponde parfaitement à vos besoins, vos attentes et votre budget.
  • Programmer et chiffrer les différentes étapes des travaux.
  • Faire ressortir votre personnalité dans votre maison, la valoriser et la personnaliser à votre goût.
  • Coordonner les travaux (gérer les retards, oublis, erreurs…).

Ainsi, se faire accompagner d’un architecte dans son projet permet de gagner du temps, bloquer toute source de stress… Il est alors important de prendre le temps de bien choisir son architecte grâce à différents critères techniques (qualité de ses réalisations passées) et humains (dialogue).

Rénovation maison en Ile de France : sous-estimer le budget

D’accord vous avez prévu une enveloppe de départ, mais votre budget vous met dans le brouillard car vous n’avez pensé à aucune anticipation. Sachez qu’une rénovation maison en Ile de France coûte chère, alors en ce qui concerne les questions budgétaires, il est nécessaire d’être clair. D’ailleurs, notez qu’une rénovation maison globale sera toujours plus rentable qu’une rénovation faites petit bout par petit bout.

Par ailleurs, il existe de nombreuses aides pour les rénovations avec de nombreux critères d’attribution. En effet, ce type d’aide dépend uniquement de votre situation filiale, fiscale et géographique. Vous pouvez compter sur :

  • L’éco-prêt à taux 0
  • Les aides de l’Anah
  • Le Crédit d’Impôt Transition Energétique
  • Les prêts accordés par certaines collectivités territoriales

Et bien d’autres encore…

Ne pas faire le bilan énergétique

Dans une maison, la consommation d’énergie et sa facture peut s’avérer très élevée. Alors, pourquoi pas, ne pas repenser à sa consommation d’énergie lors de la rénovation de votre maison, en passant par une rénovation énergétique par exemple ? Ainsi, ne vous précipitez pas à remplacer vos radiateurs, chaudières etc. à l’identique.

En effet, la priorité reste de diminuer la consommation d’énergie dans notre maison. Pour cela, privilégiez une isolation, un remplacement de fenêtres et des ouvertures, une ventilation adaptée…

Enfin, n’hésitez pas à contacter une entreprise tout en un. C’est-à-dire une entreprise réunissant artisans, architecte…etc. Cela est bien plus rentable que de faire appel à cinq personnes différentes pour ses travaux de rénovation maison.