Comment choisir un démarreur pour tracteur ?

Comme son nom l’indique, le démarreur est une pièce technique qui permet de démarrer le moteur d’un véhicule motorisé. Il se présente en effet comme un petit moteur électrique servant à lancer le moteur et il est capable de transformer l’énergie électrique de la batterie en énergie cinétique afin d’actionner les pistons du moteur et de démarrer le véhicule.

En général, un démarreur est composé d’un relais, d’un axe, d’une excitation, d’un tirant, d’un moteur électrique, d’un pignon et d’un nez, mais la question qui se pose est de savoir : comment reconnaître un démarreur pour tracteur ?

Considérer les caractéristiques techniques du démarreur pour tracteur

Les grands caractéristiques qui permettent d’identifier un démarreur tracteur sont : le nombre de dents du pignon, la longueur sortante, la longueur de déport, le diamètre de centrage ou diamètre d’encastrement, le diamètre des pignons sur dents opposées et l’entraxe. Mis à part cela, il faut aussi savoir distinguer les trois principaux types de démarreurs pour tracteur.

De un, il y a les démarreurs classiques qui peuvent être avec ou sans réducteur et qui sont surtout compatibles avec DEMR232. De deux, il y a les démarreurs dit « réductés droit » qui disposent de 11 dents et qui correspondent aux DEM602. Le dernier type de démarreur pour tracteur est le démarreur « réducté décalé ». C’est un modèle qui est apparu un peu plus tard et il est identifiable par la présence d’un tirant à l’extérieur du dispositif.

Choisir le démarreur en fonction des critères mécaniques du tracteur

Par ailleurs, le choix d’un démarreur pour tracteur peut également dépendre de sa fréquence d’utilisation, du niveau de décharge de la batterie, de l’état général du tracteur, du type de carburant utilisé, de la puissance du moteur et du circuit électrique installé sur le tracteur. Ainsi, il est donc important de demander l’avis d’un mécanicien professionnel avant d’investir sur un démarreur pour connaître le modèle le plus adapté au tracteur en question.

Et il ne faut pas non plus hésiter à se renseigner auprès du fabricant du tracteur pour savoir s’il vend le démarreur sous forme de pièce détachée ou non. Parmi les grandes marques de tracteur, il y a lieu de citer par exemple : John deere, Fiat, Massey Ferguson et Renault.

Tenir compte des fixations et du sens d’ouverture du démarreur pour tracteur

Pour terminer, les derniers critères de choix à considérer sont : les fixations et le sens d’ouverture du démarreur pour tracteur. Il convient de noter que la plupart des démarreurs se fixent au moteur grâce à deux ou trois trous, mais c’est surtout leur position sur le dispositif qui les différencie les uns des autres.

En ce qui concerne le sens d’ouverture, il varie généralement en fonction de la configuration du nez du démarreur. D’où, on distingue le démarreur : 0h-6h ; 1h-7h ; 2h-8h ; 3h-9h ; 4h-10h ; 5h-11h ; 6h-12h ; 7h-1h ; 8h-2h ; 9h-3h ; 10h-4h et enfin 11h-5h.