Comment réussir votre pâtisserie

comment réussir vos pâtisseries

Bien ԛuе l’on croit générаlеmеnt ԛuе lа рâtіѕѕеrіе еѕt l’unе des tесhnіԛuеѕ culinaires lеѕ plus dіffісіlеѕ à mаîtrіѕеr, nоtrе guіdе еѕt là роur vоuѕ mоntrеr qu’il n’у a раѕ de mуѕtèrе ԛuаnd il ѕ’аgіt de fаіrе des tartes, dеѕ рâtеѕ et dеѕ рâtіѕѕеrіеѕ appétissantes. Lа рâtіѕѕеrіе la рluѕ ѕіmрlе ne néсеѕѕіtе ԛuе trèѕ реu d’ingrédients mаіѕ, lorsqu’ils ѕоnt соmbіnéѕ et сuіtѕ correctement, ils vоuѕ реrmеttеnt dе соnjurеr lа mаgіе culinaire.

Suіvеz nos règles ѕіmрlеѕ еt іl n’у a аuсunе rаіѕоn que vous nе puissiez pas сréеr votre propre рâtіѕѕеrіе légèrе et excellente. Voici ici les éléments qui vous permettront de réussir votre pâtisserie.

1. Les Ingrédients

La réussite d’une pâtisserie passe l’utilisation d’ingrédients de bonne qualité et vous permet de prendre le meilleur départ possible. N’oubliez pas que différentes marques de farine peuvent absorber plus ou moins d’eau et que le beurre de qualité inférieure aura plus que probablement une saveur inférieure et un point de fusion inférieur, ce qui le rend plus difficile à travailler.

2. La Température

En règle générale, plus la pâte est froide, mieux c’est : vous voulez que la graisse reste assez ferme pour travailler, afin que votre pâte ne se transforme pas en pâte. Si vous avez déjà entendu dire que la pâtisserie doit être faite avec des mains fraîches et rapides à une fenêtre ouverte, c’est un bon conseil.

3. Gluten

Concernant toujours la question comment réussir une pâtisserie, rappelez-vous que plus vous pétrissez votre pâte, plus le gluten se développe, plus la protéine qui maintient la pâte ensemble. Moins de pétrissage et de roulage, ce qui donne une pâte plus légère.
Connaissez votre pâtisserie : Vous n’êtes pas sûr de la différence entre la pâte brisée et la pâte feuilletée ? Vous ne pouvez pas différencier le flocon de votre filo ?

Si vous n’avez vraiment pas d’expérience en pâtisserie, notre guide est là pour vous éclairer.

Et une fois que vous avez décidé d’essayer la pâtisserie, nos guides pas à pas regorgent de conseils et d’astuces pour vous aider à maîtriser les techniques dès le départ.

  • La pâte brisée est la pâte classique utilisée pour les tartes, les tartes et les quiches.

Elle est faite de farine, de graisse et de sel, avec de l’eau pour lier la pâte. Cette forme la plus simple et la plus courante de pâtisserie est obtenue en mélangeant la farine et le sel avec la graisse – soit en frottant avec les doigts, soit en utilisant un robot culinaire – en ajoutant de l’eau pour faire la pâte, puis en l’étalant sur la pâte. Le mélange de la farine avec la graisse au début empêche la formation de gluten et permet d’obtenir une pâte tendre ” courte “, ou friable.

  • La pâte sucrée, aussi connue sous le nom de paté sucrée, est semblable à la pâte brisée mais remplace l’eau par du sucre et des jaunes d’œufs pour lier la pâte.
  • La pâte feuilletée est une pâte croustillante et beurrée, souvent utilisée pour les garnitures de tarte.

Il est fait en laissant de plus gros morceaux de gras dans la pâte qui, une fois cuite, fondent pour créer des couches floconneuses et libérer de la vapeur, ce qui provoque le gonflement de la pâte. La pâte feuilletée contient de nombreuses couches minces de beurre, obtenues par roulage et pliage répétés. Lorsque le beurre fond au four, il ajoute du croustillant à la pâte et libère de la vapeur qui gonfle les couches. Utilisé pour faire des pâtisseries danoises, il sort du four léger, feuilleté et tendre.

Soyez prêt :

Si vous entreprenez un voyage de pâtisserie, il vaut la peine de s’assurer que vos armoires sont remplies de ces quelques ingrédients simples et de l’équipement essentiel avant de partir.